Secteur adolescents / jeunes majeurs

 

L’idée est de mettre en place un dispositif d’accueil d’adolescents de 14 à 18 ans et jeunes majeurs, à la fois différent et complémentaire. Notre souci est de proposer un cadre où des projets inventifs et personnalisés sont possibles pour chaque adolescent qui nous est confié.

C’est ainsi que ce secteur est composé de deux équipes :

– l’une où le travail autour du collectif permet un étayage par le groupe,
– l’autre où la personnalisation du projet personnalisé est un axe prioritaire.

Les deux structures disposent d’un espace de vie collectif et de possibilités d’accueil individuel à l’extérieur de l’établissement.

C’est cette diversité d’axes de travail qui nous permet de proposer à des adolescents complexes et difficiles plusieurs parcours possibles plutôt qu’un seul chemin.

 

Groupe Cherpa – LAPRO

GROUPE EDUCATIF D’INTERNAT – Cherpa
– HEBERGEMENT de 7 / 9 garçons et filles de 13 à 17 ans
– SUIVI SAPMN de 3 / 4 garçons et filles de 3 à 18 ans
– HEBERGEMENT D’URGENCE SAPMN – pour garçons et filles de 13 à 18 ans

Le travail éducatif s’organise autour d’une collectivité mais s’élabore dans un travail sur l’individualité.

Ce n’est que dans ce rapport d’alternance, qu’émerge la question du sujet, de soi, de l’autre. C’est de ce point d’ancrage que l’on peut faire évoluer les situations. Les mises en commun, les espaces de parole, d’échanges, le partage de moments d’activités et de temps éprouvent notre seuil de tolérance de l’autre et, par-là nos propres limites. Apparaissent alors les règles du « vivre ensemble » qui sont sans cesse interrogées.

L’équipe éducative suppose qu’il n’y a pas de libre arbitre et de sujet responsable s’il n’y a pas d’engagement et de choix. Aider l’autre à répondre de lui, c’est lui permettre de dire les choses dans un lieu où peut s’exprimer une réelle parole.

L’espace

Le groupe Cherpa est installé au deuxième étage du bâtiment central. Autour des espaces collectifs : salon, séjour, salle de détente, 10 chambres individuelles sont mises à disposition des adolescents. La conception architecturale nous permet de distinguer l’espace des filles de celui des garçons. Chaque espace dispose de sanitaires.

La réunion avec le groupe

Chaque mois une réunion, d’une durée de 30 à 45 minutes, est organisée, à laquelle participent tous les adolescents, tous les éducateurs, la maîtresse de maison et le chef de service. Elle permet d’échanger et d’évaluer l’implication de chaque adolescent dans le réseau de communication et la maîtrise de ce dernier.

Cette réunion ouvre sur l’émergence de thèmes et de débats divers liés à l’institution ou à la société le plus souvent.

De cette expérience de la confrontation à l’autre, de la résolution de certains conflits au sein du groupe Cherpa, de régulation et de l’affirmation de sa propre identité, les adolescents interagissent entre eux et mesurent leur propre place dans le groupe.

Le quotidien du groupe

Les adolescents ont la responsabilité de leur lieu de vie dans la gestion du quotidien.

L’entretien ménager de leur chambre, mais aussi celui de la cuisine, du salon, des sanitaires et de la terrasse est à leur charge. Ils sont accompagnés dans cette tâche par la maîtresse de maison et en particulier pour le ménage de leur chambre.

De plus, chaque mois, la confection d’un repas est assurée par 2 adolescents et un adulte au sein du groupe.

Ainsi, les notions de faire, de « faire avec » et de partager prennent réellement effet. Cette disposition renvoie, en premier lieu, à l’idée de responsabilisation qui est au centre de notre action éducative, et s’ouvre sur la question du respect de l’autre.

« L’externalisation »

Plusieurs supports sont proposés aux adolescents afin de leur permettre un travail de socialisation. C’est au travers de stages en entreprise, de participation à un club ou à une association sportive ou culturelle ainsi qu’à des séjours de vacances que les jeunes accueillis peuvent faire leurs expériences en se confrontant au sein de la même société.

Le groupe apparaît ainsi en tant que système social où les individus accomplissent une tâche déterminée en relation avec les objectifs du groupe. Ici, ce sont les exigences sociales qui sont mises en évidence. Et, parce qu’elle ne va pas de soi, la responsabilité s’inscrit en permanence dans cet équilibre entre individualisation et socialisation.

 

Unité 9 – LAPRO2

GROUPE EDUCATIF D’INTERNAT – Unité 9
– Hébergement en Collectif et Individualisé
– HEBERGEMENT de 10/12 adolescents (16 à 18 ans) et de 4 jeunes majeurs
– SUIVI SAPMN de 3 / 4 garçons et filles de 3 à 18 ans

Objectifs :

L’unité 9 a comme axe de travail primordial l’accompagnement des jeunes dans les différentes composantes de la prise d’autonomie (affective, sociale, budgétaire, vie quotidienne…).

A la différence des autres groupes d’internat, la particularité de l’Unité 9 réside dans un accompagnement individualisé : si les jeunes partagent des espaces communs, l’équipe n’axe pas son intervention éducative dans une dimension collective.

L’équipe s’attache à aider les jeunes à se responsabiliser, à s’orienter vers les dispositifs de droit commun ; la finalité étant l’exercice de leur citoyenneté pleine et entière.

Les différentes composantes :

La mise en place d’un projet socio-professionnel : Il s’inscrit dans un cursus scolaire classique ou de formation professionnelle et/ou dans une démarche d’apprentissage ou de professionnalisation.

L’apprentissage de la gestion du quotidien : Il s’agit de soutenir le jeune dans une gestion progressive d’un lieu de vie, d’un budget, d’une alimentation, de ses relations aux autres, d’une hygiène et rythme de vie….

L’inscription dans le tissu social : avoir accès au droit commun ; être citoyen à part entière.

Les différentes modalités :

La référence : Peu de temps après l’admission du jeune, la mise en place d’une référence par 2 éducateurs référents dans l’accompagnement est instituée pour le jeune accueilli. La référence, qui s’inscrit dans un travail d’équipe, trouve toute sa pertinence dans la mise en œuvre du projet personnalisé qui émane du cadre de la prise en charge.

Les entretiens hebdomadaires : leur nombre varie en fonction des situations sans être inférieurs à deux par semaine. Ils scandent l’accompagnement afin d’évaluer et de réajuster la trajectoire et les situations pour élaborer de nouvelles orientations co-construites avec chaque jeune.

– Pour les jeunes accueillis à l’extérieur de La Providence, un entretien est fixé dans le bureau de l’internat ainsi qu’au domicile.
– Quant aux jeunes accueillis sur le collectif, deux entretiens sont fixés, avec chacun des référent.
– Chaque entretien donne lieu à un compte rendu écrit qui fait trace et sert de base aux entretiens suivants.

Lieu et temps d’accompagnement :

L’accompagnement éducatif s’exerce sur des lieux et des temps de prise en charge propre à l’évolution de chaque situation et en fonction du degré d’autonomie de chacun. Il est essentiel d’ouvrir le jeune sur l’extérieur lors de rencontres sur des lieux de loisirs ou vers des organismes sociaux, professionnels, etc….

Nous pouvons aussi, contrôler la réalité d’une situation en effectuant « des visites surprises à domicile », l’équipe éducative possédant un double des clés. Ce contrôle fait partie de notre mission de protection.

– L’étude financière mensuelle :

Elle est mise en place de façon interactive dans le cadre des entretiens. Elle permet d’établir un budget mensuel adapté en prévision des besoins des jeunes et de leur situation administrative : somme allouée par la Providence, ordonnance de placement qui stipule ou non la participation des parents pour les mineurs, ou contrat d’aide à jeune majeur. Cette mise en place de l’étude financière permet aux jeunes d’être confronter au plus près d’une réalité financière.

– La mise à disposition d’une chambre en internat ou studio en externat :
La chambre en internat : 6 garçons et/ou filles peuvent être accueillis dans le cadre du petit « collectif » de l’internat sur l’Unité 9.
Située au 3ème et 4ème étage de l’institution, l’Unité 9 dispose de :
-chambres individuelles : un état des lieux d’entrée et de sortie est effectué avec le jeune, avec le versement d’une caution.
-1 douche et 1 buanderie à chaque étage de l’Unité 9 : les jeunes ont en charge la gestion autonome de ces espaces.
-d’espaces collectifs: 1 salon, 1 terrasse et 1 cuisine équipée permettant d’expérimenter et d’évaluer les capacités d’autonomie pour la confection des repas.
-1 atelier informatique servant également de 2ème bureau pour l’équipe éducative afin de préserver la confidentialité des entretiens.

La maîtresse de maison tient une place importante dans la gestion du quotidien des jeunes (rangement des chambres, hygiène vestimentaires et des locaux). Elle leur apporte conseils et soutien.

Passage nécessaire pour certains, le collectif en internat offre la possibilité d’évaluer les réelles compétences d’un jeune à faire face aux besoins de la vie quotidienne et de consolider ses acquis en vue de son orientation vers un dispositif extérieur : la mise en appartement.

La mise en appartement à l’extérieur : le studio, loué par La providence, est mis à disposition du jeune après qu’il ait signé un contrat définissant les règles d’accueil.
L’équipe éducative qui possède un double des clefs et d’un verrou supplémentaire, se réserve le droit de fermer l’appartement en cas de deux rendez-vous non honorés consécutifs.

– Des rencontres partenariales : Nous sommes quotidiennement en contact avec le réseau de partenaires intervenant auprès des jeunes (Santé, scolarité, formation professionnelle…)